Actualités

Commercialisation du premier IPDE5 Oro-Dispersible

Par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France

Une nouvelle forme d’administration d’un Inhibiteur de PhosphoDiEsterase 5 (IPDE5) est disponible depuis le 15 Novembre 2010. Il s’agit du vardenafil oro-dispersible, commercialisé (à la posologie de 10 mg) en France et en Autriche uniquement pour le moment. Mais sa commercialisation dans d’autres pays ne devraient pas tarder.

L’efficacité et la tolérance du vardenafil orodispersible ont été étudiées dans le cadre des études POTENT I et II (1,2) [études multicentriques randomisées, en double aveugle, de Phase III évaluant l’efficacité et la tolérance du vardénafil orodispersible par rapport à un placebo dans le traitement de la Dysfonction Erectile (DE)]. L’analyse intégrée de ces deux études a permis d’établir l’efficacité significative du de cette nouvelle présentation du vardenafil par rapport au placebo, pour l’ensemble des principaux critères d’évaluation (amélioration de la rigidité, augmentation du taux de rapports sexuels satisfaisants et du score de la fonction érectile), indépendamment de l’âge (p<0,0001). Sa tolérance fut équivalente à celle du vardenafil en comprimé classique. 

Par ailleurs, l’acceptation par le patient de cette nouvelle forme d’administration du vardenafil avait également fait l’objet d’une évaluation dans le cadre d’une étude menée auprès de 300 hommes souffrant de DE et de 240 médecins (3). Les résultats de cette enquête furent récemment présentés au Men’s Health World Congress, à Nice (France) le 29 octobre 2010. Nous pouvons en particulier noter que, dans cette étude, les hommes favorables au mode d’administration orodispersible expliquent leur préférence essentiellement par les aspects pratiques de ce traitement (la facilité de prise sans eau) ou encore par ses qualités intrinsèques (la dissolution rapide et le goût agréable) et aussi qu’une majorité d’hommes ayant déjà utilisé les formes « classiques » d’IPDE5 seraient prêts à tester le nouveau comprimé orodispersible .

Quoiqu’il en soit, en tant que prescripteurs, l’existence d’une nouvelle forme d’administration d’un traitement de la DE peut s’avérer utile en nous permettant d’élargir le choix de notre prescription et en conséquence de pouvoir la personnaliser davantage. Par ailleurs, la présentation commerciale du vardenafil orodispersible, dont la forme diffère des boites classiques de médicaments pourrait contribuer, chez certains hommes, à dédramatiser la DE. Mais attention à ne pas franchir la frontière parfois invisible entre la dédramatisation d’une condition médicale comme la DE et sa démédicalisation. La facilité d’utilisation des IPDE5, améliorée par cette forme orodispersible, ne devrait pas conduire à oublier qu’il s’agit d’un véritable traitement pharmacologique nécessitant une évaluation médicale pré et post-prescription…

1 - Sperling H et al. The POTENT I randomized trial: efficacy and safety of an orodispersible vardenafil formulation for the treatment of erectile dysfunction. J Sex Med. 2010 Apr;7(4 Pt 1):1497-507

2 - Gittleman M et al. The POTENT II randomized trial: efficacy and safety of an orodispersible vardenafil formulation for the treatment of erectile dysfunction. Int J Clin Pract. 2010 Apr;64(5):594-603.

3 - M. Perelman, D. Edwards. Perceptions of Erectile Dysfunction Therapy and Acceptance of an Orodispersible Phosphodiesterase Type 5 Drug Formulation Among Patients and Physicians. Presented at Men’s Health World Congress, Nice, France, Octobre 2010