Articles Originaux

Une intervention exceptionnelle de reconstruction pénienne

Fondation Sava Perovic, Belgrade, Serbie.
Commenté par Ronald Virag.

La vidéo qui vous est présentée ici montre comment on peut à la fois élargir et allonger un pénis trop petit physiologiquement ou abimé par une Maladie de Lapeyronie invalidante, un traumatisme réducteur ou une infection sur implant.

Rados Djinovic élève et successeur de mon ami Sava, pionnier mondial de la chirurgie reconstructrice, réalise cet exploit technique apparemment avec aisance : démontage des corps caverneux et du corps spongieux, élimination des zones fibrotiques (lorsqu’il y a eu des séquelles infectieuses ou inflammatoires), élargissement et allongement par découpage de l’albuginée – l’allongement étant limité par la tension du corps spongieux qui est le facteur limitant- , greffe des zones découvertes et finalement mise en place d’un implant gonflable. Des plasties cutanées de glissement permettent  de surcroit de « tubuliser » le pénis ainsi refait.

J’ai personnellement suivi trois patients ainsi opérés, deux pour séquelles de Maladie de Lapeyronie avec dysfonctionnement érectile et  l’un pour un mini-pénis invalidant.

Trois succès avec une fonction sexuelle satisfaisante. Il faut compter trois à six mois pour y arriver.


Il vous faut un compte Google/gmail pour visualiser cette vidéo
qui est volontairement soumise à des restrictions de diffusion

 
Rado Djinovic

Rados Djinovic