Andrologie

Traitements pharmacologiques

En plus d’améliorer les Troubles Urinaires du Bas Appareil, les alpha bloqueurs peuvent-ils améliorer aussi la fonction sexuelle masculine ?

D’après Kumar R et col. UROLOGY, Juillet 2009

Analyse par Gilbert Bou Jaoudé, Lille, France

Les Troubles Urinaires du Bas Appareil (TUBA) sont souvent associés à des Dysfonctions Sexuelles (DS) et en particulier à la Dysfonction Erectile (DE). La fréquence de cette association a même suggéré une origine commune aux TUBA et DS. Par ailleurs, chez beaucoup d’hommes, le traitement par les bloqueurs des récepteurs alpha adrénergiques améliore les TUBA. Si TUBA et DS partagent certains facteurs étiologiques, ces alpha bloqueurs devraient avoir un effet bénéfique sur les DS. C’est cette hypothèse que les auteurs ont tenté de vérifier.

Pour cela, ils ont interrogés des hommes, ayant une relation hétérosexuelle stable,  âgés de 40 à 79 ans (moyenne d’âge 57,74 ans) quant à leur éventuelle utilisation d’un alpha bloqueur, et à la sévérité des TUBA qui avaient motivé cette utilisation. De plus, la fonction sexuelle a été évaluée par le Brief Male Sexual Function Inventory.

  • Parmi les 1724 hommes inclus dans cette étude, 263 (15,3 %) étaient sous alpha bloqueurs
  •  L’utilisation des alpha bloqueurs était associée à une diminution du risque de DS dans tous les domaines de la fonction sexuelle chez les hommes âgés de plus de 50 ans (IC 95 %, 0,53 – 0,69)
  • Le risque de DE et de baisse de la libido était surtout diminué chez ceux dont la prise d’un alpha bloqueur était associée à une amélioration des TUBA (p = 0,01)

Les auteurs concluent que l’utilisation des médicaments de la classe bloqueurs des recepteurs alpha adrenergiques semble associée à une diminution du risque de DE, et ce d’autant plus que les TUBA sont améliorés sous cette classe thérapeutique.

Commentaires

Il n’est pas exceptionnel d’observer une amélioration de la fonction érectile chez les hommes mis sous alpha bloqueurs pour des TUBA. Cela devrait particulièrement concerner ceux chez qui il n’y aurait pas d’autres cause organique de la DE. En effet, chez beaucoup d’autres hommes, le traitement alpha bloqueur n’améliore pas la fonction érectile, très probablement du fait de l’existence de façon concomitante et peut être prépondérante d’une autre étiologie de la DE, et tout particulièrement d’une étiologie vasculaire. Par contre si un homme ne souffre apparemment que de DE et de TUBA, les alpha bloqueurs pourrait alors représenté, selon cette étude, une alternative thérapeutique intéressante.

Enfin, ces résultats montrant un effet bénéfique sur la fonction érectile d’un traitement des TUBA ( les alpha bloqueurs) n’est pas sans rappeler les effets bénéfiques des IPDE5 , traitement longtemps considéré comme spécifique de la DE, sur les TUBA. Cela renforce l’idée de facteurs étiologiques communs à ces deux entités, fréquentes chez l’homme de plus de 50 ans